Je n'ai qu'une chose à te dire…


Archive des tags

Articles taggués avec internet :

Encore un fantasme.

Il y a des mois de ça, nous faisions la connaissance de Bob, un sapiosexuel. Le sapiosexuel est attiré par les personnes intelligentes, et plus si affinités : cultivées, avec un emploi stable, et je suis sûre que s’ils font la cuisine c’est pas de refus.

Maintenant, on commence à se poser des questions sur le monde du numérique, et comment il intervient dans nos vies. Non, je ne veux pas garder le suspense trop longtemps : Bob peut cumuler et devenir un datasexuel. Premièrement, ça fait un peu geek, c’est branché (sans mauvais jeu de mot … quoique si), le datasexuel est encore plus hype que le simple metrosexuel.

datasutra

Pour se fondre dans la masse …

Deuxièmement, ça stimule le mental : Le datasexuel, c’est l’individu que vous trouverez sur les réseaux sociaux, celui qui va observer des tas de profils sur les sites de rencontre et devenir celui que tout le monde désire – statistiquement. C’est la personne qui va, depuis son smartphone à 800 euros, écrire ce que vous voulez lire, et aussi montrer ce que vous voulez voir. Eh oui, le datasexuel prend aussi soin de son apparence (parce que si t’as suivi, il est celui que tout le monde désire, et statistiquement, on désire aussi l’apparence). Et puis d’ailleurs, l’individu (devrais-je dire l’entité ?) datasexuel prend soin de tout ce qu’il fait parce qu’il partage tout sur son twitter, sur instagram, sur tumblr…

Bob a décidé de partager tout ses repas sur Instagram. Et aussi toute la musique qu’il écoute. Enfin, toute la musique que tu écoutes. Parce que non seulement Bob écoute de la musique géniale et mange des trucs super bons et sains, il le fait exactement comme toi tu essaies de faire – c’est d’ailleurs pour cela que tu le suis.

Mais dis, il y a un problème … Bob aime se faire suivre !

 Mais il y a quand même un truc qu’on a perdu de vue. C’est que Bob est exigeant. Bob est toujours sapiosexuel, il aime l’intelligence, et il se sent toujours très seul. En plus d’être ego centré (sérieusement, partage tout ce que tu fais et te faire suivre pour ça ?). Alors, Bob va tomber amoureux de son système d’exploitation (d’où la nécessité de bien connaître son Datasutra, ci-dessus), et inspirer le maaagnifique film Her sorti en 2013 – Bob étant meilleur que tout le monde, il fait de la science fiction dans le passé. Mais Her, c’est juste une histoire de relation à distance.

Bob, t’es con, tu n’as rien inventé, même si tu avais peut être un super smartphone et que ta copine était toujours disponible quand tu l’appelais.

A ce propos, une critique de Her - et je sens que ce film va me courir sur le haricot, les ovaires et les orteils pendant mes prochains cours de sciences humaines … 

Sources :
Quel datasexuel êtes vous ? #
Etes vous datasexuel ? #
Pour l’illustration : Asexual humor #

Le grand méchant

Le grand méchant dans Chroniques d'un Gourou her-movie-2013-screenshot-los-angeles#
*

Ça y est, on a trouvé un ennemi ! On avait Big brother, on a mainteant Big Data en plus. Dans tous les cas, on s’inquiète d’être pris dans les mailles du net.

Alors oui, il aura suffi seulement de plusieurs décennies pour accumuler des informations sur des milliards de personnes.  Ces milliards de personnes génèrent chaque jour des milliards de données #. Suffisamment d’informations pour développer une intelligence artificielle … On va l’appeler IA dans la suite, parce que tout le monde fait ça (sauf les anglais, ils font tout à l’envers et appellent ça AI), et c’est bien connu : je fais comme tout le monde.
*
A court terme, l’impact de l’IA dépend de celui qui la contrôle. Mais à long terme, il dépendra du fait qu’on puisse la contrôler tout court.
Whereas the short-term impact of AI depends on who controls it, the long-term impact depends on whether it can be controlled at all.

Donc voilà, l’IA fait peur. A l’échelle individuelle, j’ai peur de ne plus me contrôler si je bois trop, à l’échelle mondiale nous avons peur de ne plus pouvoir contrôler ce que nous avons déclenché, si nous nous laissons aller à des inventions démesurées. On retrouve ça dans la mythologie : ne cherchez pas à défier les dieux. Humains, restez humbles ou vous serez détruits. (Pas pour l’alcool, hein)

Un outil performant !

Les programmes savent déjà reconnaître les visages aussi bien que nous (donc bien mieux que moi) (je ne reconnais pas toujours les gens à leur visage), bientôt ils le feront mieux que nous, plus vite. On a réussi à développer des neurones artificiels, et puisqu’on apprend chaque jour de nouvelles choses sur le cerveau, on peut les améliorer chaque jour.
On s’y attendait, ce type de technologies est utilisé par les réseaux sociaux. Parce que c’est par ici que le plus d’informations circulent, et on se doute bien que ce sont les informations qu’on donne qui font la force et l’intérêt du réseau social. En ce moment sont développés des programmes type assistant numérique, qui dépasseront Siri et ses potes, qui sauront détecter l’ironie dans une phrase, qui te connaîtront bien mieux que moi je te connais (ce dernier argument est probablement convaincant, parce qu’il se peut qu’on ne se connaisse pas).
*
youbelonghere
Des réseaux, rien d’autre que des cases de plus en plus nombreuses et précises pour bien nous ranger.
*

Il faut être humain pour être dangereux

Donc voilà, whaou au secours, il existe des programmes tels que ils connaissent ma vie. Mais le programme, il a beau avoir un réseau de neurones artificiels tout neuf et tout bien réglé, il ne te fera aucun mal s’il est tout seul. En tous cas pour l’instant.
Pour l’instant, une machine n’a pas de volonté. Et il est taré, celui qui veut lui en donner. La machine n’a certes pas de morale, elle fonctionne comme elle a été programmée. La machine a un but, un rôle, et elle remplit ce rôle, elle atteint son but. Peu importe la manière. Oui, c’est déjà franchement dangereux quand ce sont des armes qui sont programmées avec « apprentissage profond » (deep learning), et qu’elles reconnaissent leur types de cibles, mais pour l’instant c’est pas vraiment autorisé. Donc pour l’instant, la machine est dangereuse tant qu’elle remplit un rôle dangereux confié par un humain mal intentionné (ou alors par un humain con).
Mon avis est qu‘il faut vraiment être humain pour vouloir dominer le monde. Pourquoi un truc artificiel voudrait-il un anneau pour les contrôler tous ? Pourquoi un poney voudrait-il régner sur toute la terre, asservir les peuples ?
L’IA n’est pas une conscience artificielle. Les humains ont ce truc en plus qui leur donne soif de pouvoir.
Enfin, c’est assez flou. Je dis juste : [les machines de] Matrix, c’est pas pour tout de suite.
*

Lâche tes pop corn

*

… Pas Matrix comme dans le film. La caverne de Platon, c’est toujours vrai. Quelle que soit la façon dont on l’interprète, on est toujours plus ou moins libres, plus ou moins éveillés. Sans avoir soif de pouvoir, les gens, vous avez toujours un pouvoir. Même si ça a l’air plutôt mal barré, ceux qui le veulent peuvent changer les choses. Bref.

*

Au fait, tu t’en doutais, je n’écris pas cet article comme ça parce que tiens j’ai eu une idée. Récemment, un gars m’a soutenu que, comme cité plus haut, un jour les machines nous surpasseront, et que le big data ça fait peur.

*

Quelque chose m’a agacée dans son discours… Je n’ai pas spécialement envie de défendre ce (ceux ?) qui collectent nos données, mais le fait est que nos données sont collectées. Je ne suis pas un machin électronique qui défend sa cause non plus.

Ce qui m’a agacée, c’est la façon dont sont vues « les machines »: des choses qui évoluent indépendamment de nous, des choses qui nous dépassent. Déjà, il n’y a pas que du mal, et il n’y a pas que du nouveau (et arrêtez avec ‘le nouveau, c’est le mal‘) : il y a un déplacement, un changement de médias. La propagande, la censure, la connerie en général, on toujours existé (quel scoop). Donc, comme toujours, il faut arrêter de s’affoler et prendre les choses en main. Si nous ne sommes pas devant Matrix, il se peut que nous soyons dans quelque chose qui y ressemble.

*

Les gens, éveillez-vous, au moins engagez vous, lâchez vos pop-corn puisque vous n’êtes pas devant un film mais bien dans le mondé réel. Ceux qui vous surveillent ne sont pas des machines, ils utilisent des machines. Mais internet est aussi un espace libre (les révolutions arabes et les réseaux sociaux, blabla), et puis il y en a une qui dit « ils ont les chiffres, on a le nombre ».

Ne soyons pas spectateurs de l’avènement des machines intelligentes, soyons les acteurs. Une machine, un neurone artificiel est un outil. On ne doit pas avoir peur des outils mais on ne doit pas non plus laisser n’importe qui s’en servir.

*

Alors on arrête de se plaindre que toute cette technologie est peut-être dangereuse et on apprend plutôt à s’en servir. Zut.

**

gouelanterm

Yihaa !

**

Autre chose sinon, dans le film Her (2013), l’intelligence artificielle n’est pas dangereuse pareil. Et là je trouve ça assez réaliste en fait … Avec beaucoup d’informations sur les gens et un programme suffisamment bien développé, on peut toucher ces gens.

Tu tomberais amoureux d’un assistant virtuel, toi ? Il y a bien des gens qui entretiennent des relations épistolaires. Il y a bien des gens qui mentent.

Edit : émission intéressante sur france inter le 19/07, Coder, avec Erwan Kezzar (podcast par ce lien!), plutôt positive, qui rentre bien dans le « on apprend plutôt à s’en servir ». Pokoù !


On a déjà fait mieux

 Un jour où j’errais sur la blogosphère, le mot « flexivégane » est sauvagement apparu. Bien qu’après avoir lu l’article, j’ai vu qu’il s’agissait plutôt d’une transition vers le veganisme et de quelques compromis, j’ai d’abord ri de ce mot:

Qu’est qu’un flexi-vegan si ce n’est qu’un végétarien qui parfois ne met pas de fromage dans ses pâtes ? Est-ce que je suis, par conséquent, flexi-végétarienne ?

___

L’autre midi, j’ai mangé une galette végétale (steak de soja, comme disent ceux à qui la viande manque).  Mais le soir même, j’ai succombé à l’appel des rillettes.

Bol

Ce n’est pas mon repas de l’autre soir, mais admirez cette allure de baba-cool mangeant dans un champ. Pour la conscience éthique, le pain sous la viande est bio, et sous le pain il y a la plage des crudités et des graines de tournesol (c’est vegan, j’ai vérifié).

Je me déplace le plus souvent à pieds. Je marche pendant des heures. Est-ce seulement parce que je n’ai pas de voiture ? Pas d’abonnement aux transports en commun ?

IMG_5645 (2)

Les chaussures que je porte ici ont vécu 5 ans. Désormais, les semelles décèdent… Je suis triste.

Cela va faire un an et demi que je n’ai pas acheté de vêtements neufs. Peut-être juste des sous-vêtements. En même temps, ma sœur me refile plein de trucs et puis je suis en prépa, je n’ai pas de vie. (Non, la vie ce n’est pas faire les magasins).

Ça fait aussi un an et demi que j’ai à peu près fini ma croissance.
Juste le temps que ça se stabilise aussi en largeur…

J’ai arrêté le maquillage, j’utilise des produits de beauté biologiques … Parce que je ne me suis jamais maquillée, et puis se mettre de l’eau sur le visage le matin, c’est presque respectueux de l’environnement.

 On a déjà fait mieux dans Chroniques d'un Gourou      avenir dans Chroniques d'un Gourou 

On n’est jamais trop méfiants.

Les programmes d’entraînement type « BBG », très peu pour moi. Je fais juste des pompes le matin pour me réveiller. (Et j’en suis tellement fière !)

tumblr_npebykA9VK1uxtu0bo1_500 Blog

J’aurais pu me lancer dans une carrière de blogueuse mode, mais ce jour-là il faisait froid. (et puis entre nous, la photogénie ça sera une autre fois)

Toge-mamie

Couvre lit offert par Yves Rocher il y a des lustres – Jean acheté 6 € dans une boutique Emmaüs il y a deux ans – Chaussettes.

Bien sûr, ma vie s’est construite sur des décisions personnelles, des choix de conscience. Des gens m’ont ouvert les yeux sur certaines choses, j’ai été élevée par des écolos, je n’ai jamais voulu être une fille et ai rejeté des caractéristiques de la féminité (avec plein de « bla« ). Dans tout ce que j’ai exposé ci-dessus, il n’y a donc pas que des faits du hasard. Mais je ne veux pas vous imposer ma vie : mon but n’est pas de vous expliquer pourquoi et comment j’en suis venue là. Il y a bien assez de gens qui essaient de nous convaincre d’être comme eux.

J’espère seulement vous avoir fait sourire :)


Ma partenaire domestique sans affinités

L’écriture de cet article n’engage que la responsabilité de son auteur.
L’article de Ella Stique est à voir .
Ma partenaire domestique sans affinités LiebsterAward
.
Salut les cotonneuses ! Avec EllaStique, nous avons été nominées au même liebster awards cette semaine par Labinocline ! Ayant découvert le concept de guest-blogging à peu près en même temps que celui des liebster awards, nous avons décidé de mélanger les deux : voici donc le liebster-awards-guest-blogging ! Applaudissez le concept. 

Ce petit « défi » (ou épanchement du moi sur le blog) consiste à dire 11 choses sur soi, puis répondre aux 11 questions posées puis à poser 11 questions à d’autres blogueuses. 
.
A propos de ma dernière coiffure ou 11 choses que j’ai décidé de dire de EllaStique : 
1. EllaStique m’a dit un jour : « puisqu’on m’a toujours dit de ne pas jouer avec la nourriture, je ne fais pas d’équitation ». Je ne ferai pas de commentaire de peur qu’une militante acharnée et amie des chevaux s’en prenne à elle.
2. Imite parfois l’algue.
3. Selon moi, l’adjectif qui la décrit le mieux est Rumplestiltskine.
4. Parle quatre langues, dont une rare (comme un pokémon).
5. Connait par cœur toutes les répliques du premier épisode de La légende de Korra. Respect.
6. EllaStique aimerait devenir ingénieur.
7. EllaStique est une aventurière : elle a beaucoup voyagé à l’étranger et parfois toute seule !
8. On peut laisser EllaStique seule sur une île déserte, tant qu’elle a des graines de tournesol. Je suis sûre qu’elle se lève parfois en pleine nuit pour en manger, passant de sa chambre à la cuisine en rampant comme un élastique-garou. C’est assez inquiétant.
9. Elle m’a déjà confié qu’elle aimerait bien manger tous les pigeons de la Terre entière. Elle en sera surement malade.
10. EllaStique a une troisième joue sur le front, et une quatrième sur sa nuque. Touche ta nuque.
11. Quand elle mange des pommes, elle ne laisse que la tige.
.
tumblr_n0x3n7wjvE1rk9vano1_500 Blog
.
Mes réponses aux questions de Labinocline ou A PROPOS DE MOI (c’est écrit en gros parce que c’est important) : 
1. Quel est ton plus beau souvenir ? 
Le lait de ma mère, tous les bébés adorent ça. Je ne m’en souviens pas personnellement mais je suis sûre que j’étais contente.
2. Tu préfères les pays chauds ou les pays froids ? 
Les pays froids. Trop de soleil tue les Koppas (et particulièrement les yeux de Koppa).
3. L’adjectif qui te décrit le mieux ? Sprantanquante.
4. Quel serait ton blog parfait ?
Voir définition « parfait » , donc n’existe pas car un blog parfait devrait être un blog fini or il n’existe aucun blog qui fasse le tour d’un sujet. Imaginons un blog avec un unique article qui serait la liste des élèves d’une classe : cela correspondrait-il au concept de blog ?
5. Quelle chose ne jetterais-tu pour rien au monde ? Une grenade-bombe-nucléaire.
6. Le cadeau le plus insolite que tu ais reçu ?
Entre mon peignoir et mon pied de biche, je répondrais sans hésiter mon peignoir étant que mon pied de biche était un cadeau s’inscrivant dans un contexte (toujours d’actualité : ma passion pour les invasions de zombie) tandis que mon peignoir était une surprise absolue.
7. Ta phrase préférée ?
« La peur n’évite pas le danger ». J’utilise cette phrase ne mode survivor. Cela peut arriver avant une khôlle ou quand je me perds dans les bois alors que la nuit va tomber.
8. Si tu étais un personnage historique tu serais ? Philip Carvel.
9. La chose la plus folle que tu ais faite ?
Moi-même évident. Je suis la chose la plus folle que j’ai fait dès que j’ai commencé à prendre des décisions.
10. Comment imagines-tu ton avenir ? 
Étant donné que nous sommes déjà confrontés à une croissance démographique non contrôlée et qu’aucune mesure ne semble être prise concernant ce fait, je préfère ne pas imaginer mon avenir.
11. Le genre de musique que tu écoutes ?
Dernièrement j’ai beaucoup écouté le BO de La vie rêvée de Walter Mitty.
.
EllaStique ayant déjà inventé grâce à de la petite poudre de fée 6 questions pour nos prochaines victimes, je vais en choisir 5 autres : 
.
10. Que penses-tu de la main de Dieu ? (réponds d’abord franchement puis envisage la question selon la main de Dieu grattouille-tête
8. Si ton médecin t’annonce que pour des questions de survie, on doit te greffer un nez supplémentaire, où choisirais-tu de le mettre ?
1. T’arrives-t-il de faire l’algue ? Si ce n’est pas le cas, essaye immédiatement (oui, j’ai poussé le concept liebster-awards-guest-blogging jusqu’au gage bon enfant)
5. Quel est ton film bizarre préféré ? 
11bis. Si tu étais un super-héros, aurais-tu des animaux de compagnie ? 
6. Es-tu content(e) d’être nominé(e) ?
.
Poudre de Fée, ou les questions de l’EllaStique :
7. Quelque chose qui ne t’ennuie pas ?
11. Ce que tu faisais quand cet article a été publié [le 18 mai autour de 18h] ?
3. Une série/un livre/les deux que tu recommandes à la terre entière tes amis ?
9. Une décision marquante que tu as prise ? (Ou, si cette question est trop mauvaise : Le dernier truc cool qui te soit arrivé ?)
2. Une langue que tu voudrais apprendre à parler (et à écrire) ?
4. Une qualité et un défaut (de toi) ?  (cette question est mal posée)
.
Et voici donc les nominées (moua ha ha) : lafilleaddamsSueLysCheminDuSoleil et Captainrawr. Je manquais un peu d’imagination mais j’espère que vous vous rendrez compte que l’honneur qui vous est fait.
.
Et les nominées par EllaStique : Bettasplendens, Safianechka, DansunMondedeGrands, et aussi Phanie7631.

tumblr_mldoh0c42L1rebo1lo1_500 découverte
Mais si, tu es content(e) d’être nominé(e) !

L’article mode

Voilà les vacances. Pas vraiment démesurées, seulement une semaine. Et le temps prévu pour cette semaine n’est pas tip top, mais laissez moi quand même vous raconter ma vie…

Alors voilà: Depuis le mois d’avril, je suis membre d’une communauté de blogueuses. C’est assez bizarre en fait, parce qu’il ne faut pas trop regarder à la surface. Tout de suite chercher dans les bas-fonds: Si, parfois des blogs intéressants – originaux – surgissent à la surface, ils ne le font que momentanément. La plupart du temps, le glaçage du cake de blogs est constitué de maquillage et d’articles mode (et ce n’est pas vraiment mon truc).

Donc, dans mes balbutiements dans cette « communauté », j’ai particulièrement retenu une sélection d’articles sur le style à adopter en festival

(Je mets le lien, mais vraiment, c’est parce que je suis gentille)

  • - Un short destroy ? En fait il est généralement destroy à force d’aller en festival. Pas avant d’y aller.
  • - Un short, pour être sexy ? Non les gens, un short parce que la surface de tes vêtements où de la bière peut être reversée doit être la plus faible possible. Parce qu’en festival, tu vis dans une tente, et tu ne fais pas de lessives, donc tu ne vas pas stocker des affaires imbibées de liquides douteux. (Et puis il fait chaud l’été, simplement. Arrêtons de tout interpréter.)
  • - Il y en a même une qui propose un jean blanc. Sérieux, blanc ? En festival ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un jean -bleu- après un festival. Et je suis quelqu’un de prudent.

Par contre, il m’est venu une idée, qui rentrerait presque dans le ‘style à adopter’:

Très festivalesque, et aussi plutôt original: le bronzage-balcon. C’est aussi une manière de vous démarquer en tant que citadin – mais résidant à la fois en extérieur.

Mieux vaut une image qu’un surplus de mots. Laissez votre créativité déborder, investissez votre temps libre sur votre balcon, au soleil !

BrnzageBalcon

En fait ça te dessine des bas. Permanents.


L’article de Janvier

Voici un article de bonne année. Un article du mois de Janvier.

C’est d’ailleurs un article bon anniversaire Priya, Maxime et Eglantine, mais je ne vais pas le faire en votre nom: vous perdriez en crédibilité.

Ce mois-ci, j’ai récupéré quelques morceaux d’internet, alors ceci est un article fourre-tout… Et c’est aussi un article ou je vais te tutoyer, parce que ça ferait pompeux de vouvoyer ici. Merci donc de ne pas s’offusquer (haha).

Ceci pourrait être de mauvais goût. Si je te demandais juste d’oublier tout ce à quoi ça a pu se rattacher, et voir ce petit dessin juste comme un truc qui dit : « Je souhaite une bonne année le 31″ ?

chhebd

Ouais, non. Difficile.

Donc voilà, ce mois ci il y a eu plein de monde à changer momentanément de prénom. Les photos de profil sur unréseausocialqu’onnenommeplus ont affiché « je suis charlie » pendant à peu près deux semaines. J’ai compté, la plupart sont restées dix jours.

Et puis, je vais pas te raconter comment des gens ont voulu récupérer, comment maintenant on ne jure que par la laïcité, comment ça a ou faire écran de fumée pour envoyer une énorme loi macron au parlement (t’as entendu parler du secret des affaires ?).

On peut d’ailleurs trouver dans les commentaires du Monde des idées géniales pour lutter contre la violence. Par exemple: la violence (simplement)

commentaireLeMonde25-01Charlie

…Il fallait y penser.

 

Aussi, on n’évite plus les remarques « islamophobes »… Et du coup, quand j’ai vu cette annonce, ça m’a beaucoup fait rire:

barbus

T’as vu, les barbus ont la cote en ce moment ! Ah, c’est quand même un bon point. J’ai entendu des reportages sur des musulmans qui se rasaient pour ne pas se faire agresser après les attentats, ceux là ne devaient pas être au courant qu’il fallait absolument qu’on sorte avec eux !

Ces évènements auront au moins poussé les ados à la réflexion:

enceinte

C’est vrai quoi, la France atteint des records de fertilité en ce moment (on a un espèce de baby-boom des années 2000 en fait), alors faîtes vous poser des stérilets !

Voilà pour les actualités. Si tu veux, voici un reportage (25mn) sur la loi Macron #. Oui, ça fait deux fois que j’en parle dans cet article, l’article précédent en parlait aussi: oui, cette loi me tracasse.

Sinon, pour tes sentiments chéris, voici une charmante jeune fille qui nous propose d’aimer une page:

fote

(Oui, j’utilise fb en Breton).

La description de cette page est plutôt compliquée à comprendre. J’ai dû la lire deux fois. En attendant, après avoir écrit « aime » autant de fois, elle ne sait toujours pas conjuguer, accorder, bref, son orthographe est une véritable plaie.

Sur ce: bonne année, bonne santé, bon appétit.

#


Et ils se regardèrent sans scier.

Quand on me demande « Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? », je réponds: « Maître du monde ». En fait, c’est parce qu’un jour, j’aimerais avoir le droit de corriger toutes les fautes d’orthographe (simples) que je vois sur internet. Là, ma vie n’aura pas seulement un sens, elle donnera un sens précis à certaines phrases bizarres, rencontrées au détour d’un clic. Et puis tout ces t, ces s abandonnés au bout d’un mot sans raison, des -ent rajoutés pour le plaisir … C’est comme les chats errants, on devrait fonder une asso’ pour les soutenir ! Mais en fait, y’a un mec qui a déjà pris les devants: il a lancé le projet voltaire.

Au moment d’écrire un mail … un doute. Personne ne l’avoue – c’est d’ailleurs un peu tabou ! – mais nous avons tous des moments d’angoisse quand nous couchons sur papier nos idées. Ce participe passé ? Accord ou pas accord ? Et que doit-on écrire : « Ils se sont fait l’écho” ou “faits l’écho”? Après tout, on dit bien « ils se sont faits tout seuls ». Alors ? (La réponse est donnée plus loin dans l’article !).

Les règles, on les connaît, mais certaines sont planquées dans un coin lointain de notre cerveau.

Le Projet Voltaire, pour récupérer la bosse de l’orthographe

Les fautes d’orthographe passent mal. S’il s’agit d’une carte postale à votre grand-tante, ça va encore.. Mais une lettre de motivation pour un emploi truffée d’erreurs vous renverra tout de suite à la case départ. Vous pouvez toujours vous replonger dans votre Bescherelle. Vous pouvez aussi vous entraîner sur internet avec le Projet Voltaire. C’est une plateforme dédiée à l’orthographe, créée par des spécialistes, dont Bruno Dewaele tout simplement Champion du monde d’orthographe et professeur agrégé de lettres modernes.

La plate forme est très facile et agréable d’utilisation. Le programme fait un diagnostic de vos lacunes pour vous proposer des exercices personnalisés. Une série de questions, telles que « Fromage ou dessert ? Ce dilemme se pose à chaque repas », défilent sur votre écran. Soit vous repérez une faute et vous cliquez sur le mot qui pose problème, soit vous cliquez directement sur « il n’y a pas de fautes ». Au bout de la courte séance, le logiciel fait un récapitulatif des règles que vous maîtrisez ou non, et adapte ainsi la suite du parcours. Le logiciel s’attaque aux erreurs courantes dans les communications professionnelles, et très peu aux erreurs lexicales, bien prises en compte par les correcteurs orthographiques. Il s’agit donc surtout de fautes de grammaire, mais aussi de difficultés sémantiques (exemple : censé ou sensé ?).

2,5 millions d’illettrés en France

Et il y a bien sûr des programmes de niveau : “collège”, “supérieur” et “excellence” (entre 34.9 euros et 49.9 euros), ainsi qu’une session d’entraînement gratuite si vous voulez voir ce que ça donne. Le blog du projet vaut un coup d’oeil aussi : c’est là que vous pouvez non seulement apprendre que l’on écrit : “ils se sont fait l’écho”, mais aussi l’explication de la règle ! Il existe désormais un “Certificat Voltaire”. Après un examen écrit dans l’un des 100 centres en France, vous recevrez votre certification en orthographe par courrier, mentionnant un score entre 1 et 1000.

Si certains d’entre nous sont simplement embêtés par des règles oubliées, d’autres sont sérieusement handicapés dans la vie quotidienne. En France, 7 % des adultes de 18 à 65 ans sont illettrés, soit 2,5 millions de personnes, selon une étude de l’Insee de décembre dernier. (Pour rappel, l’illettrisme ne s’applique qu’aux personnes qui ont fréquenté les écoles françaises, et pas aux étrangers non scolarisés dans le pays). En 2004, selon la même étude, ils étaient 9%.

Source

C’est peut-être plus facile que de devenir maître du monde.

Ah oui, au fait: voici le site du projet Voltaire: http://www.projet-voltaire.fr/



Les jeunes, vous allez mourir.

Regardez donc cette image choc, elle circule sur internet, par messages (chaîne). Titre: Photo de la jeune génération ! Sous-titre: Ça fait peur… En effet, il est angoissant de savoir que nous allons tous devenir myopes à cause des écrans, et que nous allons tous choper des tumeurs à nos cerveaux à cause des ondes en tous genres (d’ailleurs, le Wifi ne fait pas forcément de tumeurs, mais ça déchausse les dents). 

Les jeunes, vous allez mourir.  dans Chroniques d'un Gourou potordi-300x196

Peut-être est-il compliqué ici de faire la différences entre le premier et le second degré.  Les risques sont réels, mais les vieux (et moins vieux, mais âgés komem) ont un jugement trop catastrophistes à mon goût. Oké, les jeunes générations naissent dans un monde où les nouvelles technologies sont de règle (En Occident) et y seront attachées, soumises, pour leurs études ou leur boulot, pour leur loisirs. Mais vivons avec notre temps ! Quand les paysans se sont mis à utiliser des chevaux avec des charrues derrière, c’étaient des nouvelles technologies aussi. Personne ne les a critiquées.

Là où il faut être vigilant, c’est que oui, il y a des risques pour notre santé, pour notre avenir. Il y a une dépendance énergétique énorme. Pour stocker les données d’internet, on consomme de l’électricité autant que pour un pays tel que la France.

Autre chose concernant ces technologies: avec tous ces trucs tactiles, ces raccourcis, on se retrouve avec quelque chose de plus en plus simple à utiliser. En fait, on se retrouve avec des trucs primitifs. Hyper élaborés, mais primitifs: un enfant s’en servirait. C’est une facilité extrême, au bout des doigts. Rien de négatif… ni de positif, neutre quoi. Le truc, c’est qu’on nous crée des besoins. Qui aurait cru avoir un jour besoin d’un Ipad ? Une tablette impossible à foutre dans sa poche et moins puissante qu’un ordinateur ? Pourtant, ça se vend.


Chercher.

Sur internet, il y a des millions de blogs (rien que 181 millions selon NM Incite fin 2011), et même s’il y en a une bonne partie d’inactifs, je devrais trouver à lire quelques blogs qui me plaisent. Aussi, sur les plus de 35 millions d’internautes (estimation de 2010), il y en a bien un ou deux qui devraient pouvoir apprécier le mien.

Bref. Peut-être que je ne cherche pas assez, mais je trouve pas beaucoup de blogs à aller lire à chaque fois que l’envie me prend. En attendant, je n’ai que ceux que vous trouverez dans la barre de droite (y en a pas à gauche, au cas où t’aurais du mal …), alors j’attends de la pub !!

Chercher. dans Chroniques d'un Gourou tas-300x225


Et puis Zut !

Et puis Zut ! dans Chroniques d'un Gourou MainNov11-300x225

Allez, j’ai décidé d’écrire souvent dans ce blog (Je vous préviens, j’ai décidé la même chose en 2010). J’aurais du boulot cette année, parce que comme tous les ans, je me suis dit: « cette année je vais bosser ». Mais tout de même, me rattacher à l’info et en parler, ça m’intéresse. Je voudrais essayer de vous le faire partager…

Mes recherches se sont tournées vers les autres blogs de mon hébergeur (Unblog). Je suis assez choquée par les avis politiques donnés par ici. Entre les « je suis humaniste mais je n’aime pas les étrangers » et « je suis nationaliste », en passant par « comment bien draguer une fille » (ce qui montre un non-engagement total et navrant), eh ben je suis perdue. Et triste. J’ai pourtant toujours de l’espoir, parce que je ne m’en tiendrais pas là. Na ! J’ai aussi cherché dans la rubrique « Jeunes », parce que mon blog en fait partie aussi. Alors je vous le dis: il n’y a pas beaucoup de jeunes ici. Alors quand on écarte les blogs faits par des écoles et les blogs vides et inactifs, les collections d’images sans texte, j’ai trouvé deux blogs. C’est mieux que rien …

[Edit: Dans la rubrique ‘Journal intime‘, il y a du monde qui raconte sa vie. Si vous avez du temps…]

Pour ce qui est de l’actu, l’info en général, il se passe toujours beaucoup-beaucoup de choses. Il faudra que je choisisse (Ou que mes éventuels lecteurs choisissent).

Et en plus, j’aimerais parler musique. Je n’ai pas mes musiques sur l’ordi d’où j’écris, il faudra que je me fasse copine avec ma clé USB ;)



Ceci n’est pas une publicité.

Image de prévisualisation YouTube

Nouveautés.

Oh, mais c’est que ce site est tout nouveau ! Vous ne le voyez peut-être pas, mais Unblog.fr a changé le design de son site internet… Mais pas de problème, j’ai réussi à trouver le moyen d’écrire un nouveau message. Et il y a une bonne raison ! Il faut être en janvier pour souhaiter une bonne année. Alors voilà, je vous souhaite une bonne année !! Non, je n’insisterais pas plus, et je ne me crois pas capable de faire un méga-discours sur la nouvelle année. C’est déjà bien de se concentrer sur une chouette mise en page, etc.

Je vais donc aller explorer les nouveautés de ce nouvel interface sur cet hébergeur de blogs, dont je ne re-citerais pas le nom.


Malade

Salut !! Yavait longtemps, dis …

On en était où ? A l’aked ?  Je l’ai passé, je l’ai eu, avec mention bien ! *fière*. Il y a eu les vacances, et maintenant je suis au lycée. Ça me grandit, d’un coup, mais c’est comme arriver en 6ème: ils sont grands, les 6èmes, vus du CM2; comme les 2ndes vus de la 3ème.

Mais je suis rentrée depuis longtemps, et là, je suis malade. J’ai pas pu bouger de ma chambre pendant 4 jours, et maintenant je suis consignée à la maison pour la semaine. Du coup, je monopolise l’ordi, désolée Maman emoticone.  Je ne fais pas grand chose, ce qui est dommage. Ici, sur internet, on peut découvrir plein de trucs, apprendre, partager … Mais les gens ils jouent. Et ils vont sur Facebo0k. Ce dernier a d’ailleurs remplacé les blogs: sky-blogs surtout, que tout le monde, à mon dégout personnel (que personne comprend), avait quand j’étais en 5ème. Les gens présentaient leurs amis, histoire de faire du texte (« c’est ma meiilleure amiie, elle est beiiille, hein ? » Nan, jme moque pas, je constate, et pis c’est comme ça, les gens qui écrivent comme ça sont pas forcément cons) et après, ils postaient surtout des messages pour avoir des comm’s: « tape 1 si tu m’aime, tapes 2 si tu m’aime pas, tape 3 si tu t’en fous, tape 4 si tas pas le choix« . Il y en a aussi qui écrivaient beaucoup, racontent leur vie et se livrent vraiment au lecteur, mais pas grand monde ne les lit, ce qui est bien dommage. Des pensées révolutionnaires se cachent dans les skyblogs ! Et puis je parle au passé, mais il y en a encore quand même beaucoup…

Dites, vous pensez que tous ces gens sont dans la rue quand on va manifester ? Sur plus de 65 Millions de français, quand 4 se mobilisent, c’est considéré comme génial. Je le trouve aussi, mais que font les 61 autres Millions ?


L'EPS au lycée français de ... |
hoyosxavier |
profdoc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MA LIVE
| BLEACH vs DBZ vs ONE PIECE
| ASIA SUKIDA