Je n'ai qu'une chose à te dire…



Dire les choses

Je suis une personne solitaire
Si je te rencontre c’est que j’ai choisi
Quand je sors de chez moi c’est que j’ai besoin
Je suis casanière, renfermée
Si je m’ouvre à toi c’est que j’en ai envie
Et c’est rare
Je n’ai pas de mal à parler de mon intimité
J’ai beaucoup plus de mal à te montrer
Peu de gens entrent chez moi
Comme peu de gens entrent dans ma tête
Ceux qui entrent chez moi peuvent sortir
Dans ma tête ils restent
Et il y a peu d’espace dans cette tête.
 
Je suis une personne fatiguée
Voir le monde me fatigue, ou me peine
Je suis une personne sensible
Parce que même l’étrangère, l’étranger m’importent
Avant même d’avoir vraiment croisé leurs regards
Je les estime parce qu’elles sont le monde
Et ça me peine de ne pas être assez
 
Je suis une personne renfermée
Parce que je ne veux pas tout te donner
Il faut que je l’aie décidé
Et je ne suis pas disponible
Je ne peux pas me donner
Pas même me prêter
Je n’ai pas l’énergie
Il faut encore que je me justifie
J’ai l’air d’une petite fille
Qui voudrait savoir à quoi elle sert
 
Je ne dois rien à personne, je ne suis pas là pour servir.
 
Dire les choses dans Chroniques d'un Gourou ello-optimized-958a9c73
@jm_photography23 on ello.co

 

J’avais prévu autre chose. Je n’avais même pas prévu de publier aujourd’hui, ni les jours à venir. Mais comme l’illustre l’image ci-dessus, c’est sorti tout seul.

 


  1. Justine écrit:

    Je me reconnais tellement en ces mots, encore une fois… Je comprends en tout cas.
    Je me compare souvent à une petite fille, ou même à un bébé. J’ai la sensibilité d’un bébé. Parfois, quand j’ai bien confiance en moi, je dis aussi que je suis une petite fleur. Fragile, qui a besoin de lumière et d’attention, mais tout en modération..
    Je mentionnerai probablement ton article, si tu es d’accord, dans un futur sujet sur l’hypersensibilité. Merci pour tes mots, si touchants. <3

    Citer | Posté 1 février 2019, 1 février 2019 à 13 h 24 min

    Répondre

    • Grou' écrit:

      Cet article, je l’ai écrit sans réfléchir, sans filtre. Alors oui, on y voit ma sensibilité, alors je suis d’accord que tu le cites dans ce contexte :) (ça me ferait même plaisir)
      Je crois qu’on est tous des enfants à qui on a rajouté un filtre ou une carapace.
      C’est beau, cette métaphore de la petite fleur et de la lumière ! Si on l’expose trop, la petite fleur pourrait faner – c’est ce que je ressentais en écrivant l’article : « cachez moi, je vais faner ! »

      Citer | Posté 3 février 2019, 3 février 2019 à 9 h 46 min

Laisser un commentaire

L'EPS au lycée français de ... |
hoyosxavier |
profdoc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MA LIVE
| BLEACH vs DBZ vs ONE PIECE
| ASIA SUKIDA