Je n'ai qu'une chose à te dire…


« | Accueil | »

Le Pape, le Dalaï Lama, et … Keny Arkana

En novembre dernier, je m’interrogeais sur la religion, un peu. J’avais dû étudier le texte d’un homme d’église, et ce texte n’était pas le premier à bousculer l’idée que je me fais des croyants …

Je suis convaincue que la science (celle de nous) ne peut pas tout expliquer, tout a certes un sens mais l’humain n’est pas, je crois, surpuissant (il est surtout très con), et donc ne peut pas tout comprendre. Je pense par exemple qu’on peut avoir besoin de philo pour faire de la physique, et puis un raisonnement scientifique n’a jamais fait de mal à une disserte.

Le pape François m’a paru sympathique assez tôt. Il y a peut-être deux ans, il avait été dans une prison pour laver les pieds des détenus, comme les autres papes avant lui (et puisque je me suis arrêtée à la Genèse dans ma lecture de la bible, je ne sais pas trop à quoi ça correspond). Toujours est-il que cette fois ci, les détenus étaient des femmes, et c’était une première. Donc déjà, j’avais trouvé ça chouette.

Le Pape, le Dalaï Lama, et ... Keny Arkana dans Informations tumblr_mqbohxiyaG1qc1wg1o1_500
Oui, des parapluies. Comme ça. #
 

Non, je ne vais pas me convertir. Mais attends un peu.

Ce matin donc, je regarde les actualités du Monde  (du foot, des anomalies sur le chantier de l’EPR, un maire FN qui veut supprimer une mosquée), de Rue89 (Je vais arrêter de regarder celle-là, il y a peu d’intérêt), puis Basta! qui est un « média indépendant », avec des « journalistes engagés » (encore un truc de communiste !), et eux ont un article sur le pape. En regardant à nouveau, ils ne sont pas les seuls, puisque une nouvelle encyclique est « sortie ».

Dans cette encyclique, il y a 74 fois le mot « écologie » (Ctrl+F : de la fraîcheur dans ma vie), mais c’est parce que je suis bête et que je n’ai pas saisi que c’est une « encyclique sur l’écologie », enfin : sur la « sauvegarde de la maison commune ».

Plus je lis des morceaux de ce truc, plus j’aime ce pape. D’accord, ma connaissance est très limitée, je n’ai jamais lu d’encycliques avant (maintenant j’arrive à écrire ce mot correctement, voilà), la lecture de la Genèse m’a donné envie parfois de vomir, je ne sais pas ce qu’ont fait les autres papes. Mais celui-là est spécial, sinon Basta! n’en parlerait pas …

Il est gentil, il me comprend :

« Je n’ignore pas que, dans les domaines de la politique et de la pensée, certains rejettent avec force l’idée d’un Créateur, ou bien la considèrent comme sans importance [...]. D’autres fois on considère qu’elles sont une sous-culture qui doit seulement être tolérée. Cependant, la science et la religion, qui proposent des approches différentes de la réalité, peuvent entrer dans un dialogue intense et fécond pour toutes deux. » #

Plus haut, j’ai juste voulu dire la même chose avec « philo » à la place de « religion ».  Je l’ai beaucoup moins bien dit, certes. Mais laisse moi flatter un peu mon ego, tu veux ?

Le discours social

« Les pauvres ne sont pas des êtres résignés, ils savent protester, et se révolter. (…) J’espère que le vent de cette protestation deviendra un orage d’espérance. »  #
 

[Keny Arkana : Jeunesse du monde -- Entre ciment et belle étoile] [Paroles]

J’ai déjà fait un parallèle en novembre dernier. Sérieux, « Si dieu le veut bien ça sera les gens simples contre les ordres » ? Alerte croyant ! Puis « Le système capitaliste n’est qu’un prédateur, regarde dans le monde ce qu’il réalise » … Alerte gauchiste ?

La phrase au-dessus est extraite d’un discours du pape François en octobre dernier à l’occasion d’une rencontre mondiale des mouvements populaires.

« Certains, quand je demande pour les pauvres de la terre, un toit et un travail, disent que ‘le Pape est communiste’ ! Ils ne comprennent pas que la solidarité avec les pauvres est la base même des Évangiles. » #
 

Le discours écolo

« Ces situations provoquent les gémissements de sœur terre, qui se joignent au gémissement des abandonnés du monde, dans une clameur exigeant de nous une autre direction. Nous n’avons jamais autant maltraité ni fait de mal à notre maison commune qu’en ces deux derniers siècles. [...]  Il devient indispensable de créer un système normatif qui implique des limites infranchissables et assure la protection des écosystèmes, avant que les nouvelles formes de pouvoir dérivées du paradigme techno-économique ne finissent par raser non seulement la politique mais aussi la liberté et la justice. » #  Paragraphe 53

 Pas seulement écolo, en fait. C’est lié.

 

[Keny Arkana -- Terre mère n'est pas à vendre]

Et, au paragraphe suivant:

« La faiblesse de la réaction politique internationale est frappante. La soumission de la politique à la technologie et aux finances se révèle dans l’échec des Sommets mondiaux sur l’environnement. Il y a trop d’intérêts particuliers, et très facilement l’intérêt économique arrive à prévaloir sur le bien commun et à manipuler l’information pour ne pas voir affectés ses projets. »

 

Je n’ai pas grand-chose à dire, finalement. Je vais passer un peu de temps à tout lire, parce que ce n’est pas aussi concis qu’un tract du front de gauche ! C’est aussi beaucoup plus complet, et … Comment ça c’est pas comparable ? Ouais bon, vous m’agacez.

 

Quand même, dans le 3ème chapitre, un titre comme  » CRISE ET CONSÉQUENCES DE L’ANTHROPOCENTRISME MODERNE », c’est badass !

 

L’être éveillé

Je n’ai pas encore parlé du Dalaï-Lama ici. Juste dans le titre. En fait, c’est que j’aurais eu plus tendance à associer un tel discours écolo à un moine bouddhiste. Finalement, c’est toujours la même chose : amour de son prochain.

Alors, voici un morceau du discours du Dalaï Lama, prononcé à sa remise du prix nobel de la Paix, il y a 26 ans.

« Guerre et paix, destruction ou protection de la nature, violation ou défense des droits de l’homme et des libertés démocratiques, misère ou bien-être matériel, existence ou non de valeurs morales et spirituelles, compréhension ou non à l’égard d’autrui ne constituent pas des phénomènes isolés que l’on peut analyser et aborder séparément les uns des autres. Ils sont en fait interdépendants, à tous les niveaux, et doivent être compris dans cette optique complémentaire. »
[...]
Les jeunes de nombreux pays, notamment dans le Nord de l’Europe, ont demandé avec insistance que l’on mette fin à la destruction de l’environnement menée au nom du progrès économique et qui risquait d’être lourde de conséquences redoutables. Et voilà les dirigeants politiques du monde entier qui commencent à prendre des mesures concrètes pour traiter le problème. #

C’était en 1989 en on croyait que le monde devenait écolo. Ça fait un quart de siècle et il est toujours urgent de faire quelque chose pour de vrai, souviens-toi : « Soumission aux finances = échec des sommets pour l’environnement »

 

tumblr_m5jdgqBvjA1ry10fwo1_500 découverte dans Informations
Tenzin est déçu.

Dans tous les cas, à part que Keny Arkana et Jorge Mario Bergoglio soient argentins tous les deux, les trois intervenants dans cet article ont des chances d’être des êtres éveillés. Au moins un petit peu. Peut-être vraiment beaucoup pour Tenzin Gyatso.


Laisser un commentaire

L'EPS au lycée français de ... |
hoyosxavier |
profdoc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MA LIVE
| BLEACH vs DBZ vs ONE PIECE
| ASIA SUKIDA