Je n'ai qu'une chose à te dire…


« | Accueil | »

Un peu d’action dans ce monde de fous.

J’ai une colle de physique à préparer. J’ai quelques DM à faire puis à rendre. Il y a des concours dans 7 mois. Pourtant… Pourtant je suis une mauvaise élève. J’ai osé ouvrir Mozilla, et ce pas uniquement pour me rendre sur ma page d’accueil qui est désormais celle-ci.  J’ai regardé une vidéo de 11 minutes et 47 secondes. Pour ma bonne conscience, celle-ci est en anglais. Ah, quand même…

Emma Watson est quelqu’un de bien. Non, je ne la connais pas personnellement, mais je me permets de la juger: elle a trop la classe. Je pense que cette vidéo va vite fait être vue par beaucoup de monde, en tous cas il y a du monde que va partager, j’ose espérer que du monde va sacrifier 11 minutes 47 » pour tout écouter. Je crois que ça en vaut la peine, parce que … c’est clair, c’est beau, c’est précis.

Image de prévisualisation YouTube 

« The more I’ve spoken about feminism the more I have realized that fighting for women’s rights has too often become synonymous with man hating.« 

Ouais, le féminisme est un terme que les gens ne veulent plus utiliser.  Et la haine est à la mode. Si on se met à avoir la haine des mots en plus… En ce moment, en France, les gens ne vont même plus utiliser « genre ». Parce que c’est devenu une théorie, et une théorie c’est forcément mal. « Egalité » est devenu pour certains groupes réactionnaires, un synonyme de harcèlement sexuel organisé dans les écoles. J’exagère à peine. Des gens, dans ce même pays, on manifesté pour garder les clichés de soumission et autres. En Espagne, on ne peut plus avorter … Bref. Il devient urgent de faire quelque chose, parce qu’on constate qu’une liberté n’est jamais vraiment acquise, et les gens se focalisent bêtement sur des mots.

« If you still hate the word, it is not the word that is important, it’s the idea and the ambition behind it. »

Et c’est pour ça que j’aime ce discours. C’est un appel à agir. Et quel qu’il soit (avec quelques restrictions tout de même), un appel à agir est motivant. Il y en a qui attendent la révolution intérieure de chacun. Je ne doute pas du fait qu’une telle révolution sera efficace et impressionnante. Je doute seulement du fait qu’elle arrive à temps. Si le temps n’est pas linéaire, si tout n’est que construction de l’esprit, je veux quand même avoir une vie sympa.

« Ask yourself, if not me, who? If not now, when ?« 

J’aime les appels à agir. J’aime le mouvement. Non, je ne me lance pas dans une période bisounours et je ne vais pas continuer avec un « J’aime les entreprises », quelle que soit la langue employée.

« We don’t often talk about men being imprisoned by gender stereotypes« 

Je ne suis pas assez masculine pour témoigner, mais je crois bien qu’elle ne dit pas ça au hasard. Et puis les gars, ce n’est pas parce qu’elle veut vous victimiser comme de vulgaires faibles. (Comment ça je suis encore dans le cliché ?)

Et moins sérieusement, s’il y avait eu la couture, la cuisine et les enfants dans les tâches typiquement masculines, je pense que j’aurais été beaucoup plus intéressée. Secrètement, j’ai voulu apprendre la couture, j’ai voulu savoir cuisiner. Mais je suis trop préoccupée par ces idées reçues. Ne voulant pas correspondre à l’image que la société me renvoie, je me suis fermé des portes. Résultat: je sais faire des pâtes. Je peux aussi mettre une pizza surgelée dans un four. Par contre, pour ce qui est des enfants… J’ai envie de vous renvoyer à cet article.

De façon plus efficace, vous pouvez aller là (c’est un peu le but de la vidéo) : http://www.heforshe.org/

Au fait, je pense rester une fille. Les changements de sexes impliquent une prise d’hormones trop importante. Je n’ai toujours pas trouvé le moyen d’être asexuée. Et puis après tout, c’est peut-être bien d’être une fille ! (Mais pas une femme, s’il vous plaît, je ne veux pas être une femme…)


  1. Shayna écrit:

    Pourquoi ne pas vouloir être une femme ?

    Citer | Posté 21 juillet 2015, 21 juillet 2015 à 17 h 04 min

    Répondre

    • Grou' écrit:

      Parce que l’idée que je me suis faite de la femme ne me convient pas. Parce que « une femme », ça répond à des stéréotypes, des idées reçues que je n’approuve pas. Je ne veux pas avoir à me comporter comme « une femme », comme si mes parties génitales me différenciaient de toute une moitié de la population. Pourquoi accepter d’être « une fille », alors ? Je ne sais pas. Peut-être parce que les enfants ressemblent autant à des garçons qu’à des filles, jusqu’à ce qu’on les coiffe et qu’on les habille, qu’après l’enfance on devient différentiables. Et moi j’aurais voulu choisir comment me différentier, rester dans l’ambiguïté un moment. Une fois devenue « une femme » il n’y a plus d’ambiguïté, du moins c’est ce que croient les gens et c’est ce qui me désole.
      Aussi, ce qui me dérange est cette tendance que j’ai donc à vouloir rester une « éternelle mineure », statut autrefois (il n’y a pas si longtemps) réservé aux femmes, qui même adultes n’avaient pas les droits des adultes. Donc oui je deviendrai une femme, je n’ai pas le choix, et je serai une femme adulte, il n’y aura pas d’ambiguïté sur mes droits. Toujours est-il que j’aurai trouvé plus facile d’être juste « adulte » et non « femme adulte ».

      Citer | Posté 21 juillet 2015, 21 juillet 2015 à 17 h 29 min
  2. Jean écrit:

    J’ai renversé mon esprit : commence par mettre ta tête bien droite puis penche lentement d’un côté et de l’autre. Répéte quelques fois l’opération pour l’échauffement. Il suffit ensuite, en étant debout, de remettre sa tête bien droite et de la pencher brusquement le plus possible d’un côté en enchaînant avec une roue. Refaire de l’autre côté pour l’équilibre. Normalement tu parviens à garder une pensée assez construite mais d’une « bêtise inouïe ». Laisse ta tête au repos pour un retour à la normal. Cela devrais prendre quelques minutes, voir un petit quart d’heure.

    Citer | Posté 2 octobre 2014, 2 octobre 2014 à 17 h 18 min

    Répondre

  3. Jean écrit:

    Moi je ne suis pas contre les stéréotypes : ils permettent de se laisser porter et se concentrer, enfin, sur autre chose. Ce que je veux dire c’est qu’en définissant bien quel est le rôle de chacun, en repartissant les taches (homme et femme distinctement), nous pouvons porter notre attention sur des débats plus importants qui font avancer la science et donc qui sauverons peut être la planète d’une future catastrophe (catastrophe qui n’est pas encore au cœur de nos préoccupations car celles-ci sont parasitées par des petits débats de société comme l’égalité homme/femme). Le fait que les femmes restent au foyer ou n’occupent que des petites places sur le marché du travail permettrait de pousser le développement d’une élite masculine. Jamais l’égalité homme/femme ne sauvera la planète, jamais elle ne sauvera l’humanité. Les hommes de sciences, eux, le pourront. Mais à condition que la société leur en donne les moyens. Et j’entends par là qu’elle les soulage de leur fardeau des taches quotidiennes dont les femmes s’occuperaient (utopiquement). Voila pourquoi je suis contre le discours de Mlle Watson, voila pourquoi je suis contre l’égalité homme/femme. Ce débat parasitaire et qui tire notre société vers le fond !

    Alors ? Comment j’étais dans mon rôle d’opposition ?

    Citer | Posté 29 septembre 2014, 29 septembre 2014 à 17 h 45 min

    Répondre

    • Tigrette écrit:

      C’était bien pourri. Bravo.
      Plus particulièrement: je me demande où tu as bien pu trouver ça, parce que c’est construit et d’une bêtise inouïe.
      Une petite pensée pour les femmes de science, très cher.

      Citer | Posté 1 octobre 2014, 1 octobre 2014 à 19 h 04 min
  4. Elena écrit:

    Très bel article ! Je suis totalement d’accord avec toi. J’ai vraiment été impressionné par son discours ! J’espère que ça va faire bouger les choses ! En attendant, bon courage pour ton année ! ;) Bisous

    Citer | Posté 23 septembre 2014, 23 septembre 2014 à 22 h 33 min

    Répondre

    • Tigrette écrit:

      Merci :)
      Les choses ont souvent du mal à bouger, mais je garde espoir. On sous-estime souvent l’espoir…(Et pareil pour mon année ^^)

      Citer | Posté 24 septembre 2014, 24 septembre 2014 à 13 h 25 min

Laisser un commentaire

L'EPS au lycée français de ... |
hoyosxavier |
profdoc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MA LIVE
| BLEACH vs DBZ vs ONE PIECE
| ASIA SUKIDA