Je n'ai qu'une chose à te dire…


« | Accueil | »

Notre dame des Landes: C’est loin d’être fini.

Souvenez-vous d’un article posté ici, souvenez vous de la manifestation du 17 novembre 2012 avec plus de 40 000 personnes au rendez-vous. Sachez que les habitants de la Zad sont nombreux, et que malgré l’autorisation de détruire leurs cabanes, ils ne lâchent rien et sont soutenus. Notamment, ici, à Carhaix (Bretagne, Finistère).

Je voulais vous montrer une vidéo.

Des lycéens manifestent contre l’aéroport de Notre Dame des Landes.

Ils étaient entre une petite centaine (selon les gendarmes) et 150 lycéens (selon eux) à défiler dans le centre-ville de Carhaix, aujourd’hui entre 16 h et 17 h, pour protester contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes.

Le drapeau breton flottait haut dans le vent au cœur du petit cortège, qui est allé, au pas de charge, du lycée Paul-Sérusier jusqu’à la mairie de Carhaix. La grande majorité était des lycéens de l’école bilingue Diwan. « On a distribué des tracts dans les commerces, certains profs sont venus nous rejoindre, et on a essayé de débrayer des lycéens de Paul-Sérusier mais ils n’ont pas l’air très motivés », rapporte Kaoura, en classe de Terminale à Diwan. Comme elle, les lycéens sur place se sentent « très concernés » par la mobilisation qui a lieu en ce moment à Notre-Dame-des-Landes. « On suivait ce qui se passait là-bas depuis pas mal de temps. On a appris que les autorités allaient raser les cabanes des zadistes sur place. Alors on s’est dit que c’était le moment de se mobiliser, pour apporter notre soutien. C’est quand même notre avenir. »

« Pas d’avion, des oignons ! », « Des choux-fleurs, pas des réacteurs ! », « Des citrouilles, pas des magouilles ». Les lycéens ont donné de la voix dans le centre-ville de Carhaix, bloquant une partie de la circulation pendant une quinzaine de minutes. Sur la place de la mairie, après une prise de parole en français et en breton sur leurs motivations, ils ont été reçus par le maire Christian Troadec, qui les a félicités pour leur mobilisation et la qualité de leur argumentaire. Les jeunes manifestants s’indignent contre ce qu’ils considèrent comme « un projet du passé », « scandaleusement coûteux » et « écologiquement désastreux ».

Article de Ouest-France.


Laisser un commentaire

L'EPS au lycée français de ... |
hoyosxavier |
profdoc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MA LIVE
| BLEACH vs DBZ vs ONE PIECE
| ASIA SUKIDA