Je n'ai qu'une chose à te dire…


  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2012

Uneavaliabeule.

Toute la journée j’ai essayé de publier des messages. Ce matin, tout comme il y a 10 minutes, je parviens à publier, mais … Rien. J’aime publier des titres et puis rien –’. Donc. Je voulais publier de la musique. Avec un clin d’oeil à Lullabys (cliquez donc, vous aurez en plus des informations complémentaires à ce que je vais publier !! Là: 

… Publication: Ok ; ….Son: Ok ; Yihaaaaaa !! Alors maintenant: Je vais essayer de publier une image. Un image que je trouve trippante, que j’ai essayé de publier 5 fois aujourd’hui et qui à chaque fois a foiré. Au début, elle était en lien avec l’article. Plus maintenant. 

Uneavaliabeule. dans Chroniques d'un Gourou MushCont-298x300

ArchiveMush-298x300 Blog dans Chroniques d'un Gourou

                             Ça marche … ! Allez, une autre ?


Brume d’automne

Ce titre révèle une inspiration très … basique. Dépassée.

On croirait le titre d’un poème lyrique.

Bien sûr, qui dit poème lyrique dit texte travaillé et beau.

Je n’ai pas cette prétention.

Brume d'automne dans Chroniques d'un Gourou P1060090-768x1024
Jardin. 21-09-2012

 Vendredi, je suis allée chercher du persil au jardin.  Un dernier jour d’été, ou premier jour de l’automne,  en tout cas on le sentait, ce changement de saison. Une odeur de fraicheur, d’humidité, de chou, de plantes, de fougères sèches. De l’air froid, un ciel dégagé après la pluie, et les derniers nuages qui restent encore un peu, pour voir.

Des gens normaux n’apprécieraient pas. Ce changement va du chaud au froid, du beau temps au « mauvais ».  En rentrant dans le jardin, je suis rentrée dans la brume, mon nez est devenu froid, je savais que bientôt je ne sentirais plus les odeurs d’herbe humide et de persil, seulement l’air froid. Je savais que bondir de joie par-dessus un fil pour me retrouver dans une mare d’orties était risqué. Mais j’étais heureuse. L’envie de courir n’attend pas ! Et le risque est un plaisir.

L’eau était partout. Même si d’ailleurs, elle est toujours partout, là elle était présente: sur les fleurs, dans l’air, sur les feuilles, entre tous les morceaux de terre.  Des perles d’eau, de l’art éphémère, celles que tu voudrais secouer et faire tomber, celles que tu voudrais boire à même son support (quel gamin n’a jamais voulu boire les gouttes d’eau accrochées sur le grillage autour de la cour de récré ?), celles qui te paraissent parfaites, l’idée même de l’eau.

Et puis c’était le soir. Le soir où la brume de coton se lève dans les champs, le soir que tu prends pour un matin, très tôt, le moment ou tout devient gris mais tu ne t’en rends pas compte. J’ai couru le long de la route, j’ai pris des photos, mais elles devenaient floues.

Il fallait rentrer.


Et puis Zut !

Et puis Zut ! dans Chroniques d'un Gourou MainNov11-300x225

Allez, j’ai décidé d’écrire souvent dans ce blog (Je vous préviens, j’ai décidé la même chose en 2010). J’aurais du boulot cette année, parce que comme tous les ans, je me suis dit: « cette année je vais bosser ». Mais tout de même, me rattacher à l’info et en parler, ça m’intéresse. Je voudrais essayer de vous le faire partager…

Mes recherches se sont tournées vers les autres blogs de mon hébergeur (Unblog). Je suis assez choquée par les avis politiques donnés par ici. Entre les « je suis humaniste mais je n’aime pas les étrangers » et « je suis nationaliste », en passant par « comment bien draguer une fille » (ce qui montre un non-engagement total et navrant), eh ben je suis perdue. Et triste. J’ai pourtant toujours de l’espoir, parce que je ne m’en tiendrais pas là. Na ! J’ai aussi cherché dans la rubrique « Jeunes », parce que mon blog en fait partie aussi. Alors je vous le dis: il n’y a pas beaucoup de jeunes ici. Alors quand on écarte les blogs faits par des écoles et les blogs vides et inactifs, les collections d’images sans texte, j’ai trouvé deux blogs. C’est mieux que rien …

[Edit: Dans la rubrique ‘Journal intime‘, il y a du monde qui raconte sa vie. Si vous avez du temps…]

Pour ce qui est de l’actu, l’info en général, il se passe toujours beaucoup-beaucoup de choses. Il faudra que je choisisse (Ou que mes éventuels lecteurs choisissent).

Et en plus, j’aimerais parler musique. Je n’ai pas mes musiques sur l’ordi d’où j’écris, il faudra que je me fasse copine avec ma clé USB ;)



Ceci n’est pas une publicité.

Image de prévisualisation YouTube

Philosophie et pH

Cela fait une semaine et demi que j’ai conscience de ma dernière année en enseignement général. En fait je n’en ai pas conscience, ça m’est plutôt imposé. Et je sais.

Cette année, on m’apprendra à penser différemment. A réfléchir sur ma condition. A avoir conscience de ma conscience, de mon inconscience. Je vais devoir sortir de ma caverne, même si cela s’avère douloureux: aller vers la vérité. Je ne sais pas quand ma réflexion va véritablement commencer, parce que pour l’instant je n’ai que l’impression d’avoir des engrenages sans dents que se frottent dans ma tête, sans rien lancer, sans que rien n’avance. Mais ça chauffe. Le frottement crée de la chaleur (donc de l’énergie ?). Quatre heures par semaine, utilisées pour réfléchir. D’un point de vue objectif et productif, celui d’un patron d’entreprise où travaillent des enfants-esclaves-impayés, je suis totalement inutile à ces moments là. Un peu plus inutile que quand je vais en cours de maths (huit heures par semaine), et pourtant, c’est de cette façon que je me prépare à être utile ou non, à l’apprendre afin de l’utiliser et d’en profiter

Eh oui, j’ai commencé les cours de philo.

Attention: ne jugez pas ce que vous venez de lire ! La radio est allumée devant moi. Et je l’écoute, aussi je l’entends même si je me concentre. Je me sens totalement désorganisée dans mes propos. J’ai même peur de me relire. Je sais que pour devenir un vrai maître, il faut dépasser toutes ses peurs, mais aujourd’hui sera une exception. Comme toutes les autres fois.

Cette année aussi sera une période de révisions sans cesse renouvelée. Du bonheur à l’état pur… J’ai acheté un annabac. Je suis consciente, grâce à la mention « conforme au nouveau programme », de faire partie de l’année crash-test de la réforme des lycées. Avec ça, il y aura des surprises toute l’année et des renversements de situation chaque semaine. Accrochons-nous !

Source: http://au-bout-de-la-route.blogspot.fr/2012/09/un-coup-de-pouce-serait-apprecie.html


L'EPS au lycée français de ... |
hoyosxavier |
profdoc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MA LIVE
| BLEACH vs DBZ vs ONE PIECE
| ASIA SUKIDA